Le RIC

Le Référendum d'Initiative Citoyenne est central dans le débat des gilets-jaunes. C'est la revendication la plus emblématique du mouvement des citoyens. C'est l'idée fondamentale de la démocratie : le plus court chemin entre le citoyen et l'action publique.

En pratique, le RIC est aujourd'hui un vaste débat. Ce débat se présente sous trois formes :

1. Le Grand Débat national qui est une initiative prise par le gouvernement. Le site est techniquement remarquable. Il est malheureusement sous la gouverne d'un personnel politique qui n'en fait rien, faute de vision et de projet pour la société.

2. Le Vrai Débat qui est une initiative de gilet-jaunes et de sympathisants. Le site témoigne d'abord d'un travail important, d'une démarche altruiste de la part d'une équipe qui a travaillé longtemps et continûment. Ce site affiche une intention ; placer la question de la décision politique entre les mains des seules personnes légitimes ; Nous. 

3. Les débats innombrables qui irriguent le pays dans les groupes de gilets jaunes, les blogs, les émissions de télévision, les réseaux sociaux, les web TV, les radios, la presse. Ces débats sont incroyablement animés et passionnés.

Toutefois le Vrai Débat, comme le Grand Débat, c'est l'outil sans le matériau. C'est la clé pour serrer les vis dans un paquet IKEA, sans le mode d'emploi. 

Nous contemplons une démocratie en kit, un jeu de clés à la main, et nous regardons nos étagères en vrac appelées à recevoir nos désirs de bonheur et de prospérité. A condition de les faire tenir debout.

Les débats de groupes et de réseaux sociaux sont sans conséquences pratiques mais sont indispensables à nos vies. C'est l'énergie créatrice et l'élan permanent. C'est le frottement et l'altérité, c'est l'envie et sa frustration, c'est notre carburant.

Nous possédons, avec cet ensemble composite et disparate d'idées, de volontés et d'outils internet, tout ce dont nous avons besoin si nous souhaitons vraiment un changement profond et visible.

Parmi ces changements, nous proposons entre autre d'expérimenter une voie alternative au RIC : le référendum révocatoire.

Le référendum révocatoire ne se substitue pas au RIC. Il l'accompagne. Il s'inscrit dans la vie institutionnelle et trouve sa source dans la Constitution. (Art.3 et Art.11).

Le RIC constitue le changement de fond. Le référendum révocatoire est un changement de forme. Les deux doivent avancer ensemble car ils ont besoin l'un de l'autre.

Le RIC est une idée qui a besoin, pour s'épanouir, d'un terrain favorable. Le Référendum révocatoire est une application de dispositions existantes : Le Référendum d'Initiative Partagée.

Nous avons pour cela imaginé une plateforme web pour mettre en oeuvre le RIP afin d'ouvrir la voie au RIC, c'est à dire à l'Assemblée citoyenne constituante appelée des voeux de tous.

https://www.revoc.info/

Vos contributions, observations, critiques et suggestions sont bienvenues :