Bonnes pratiques citoyennes

Les recommandations de bonnes pratiques : un outil de dialogue, de responsabilité et de diffusion de l'innovation.


Les recommandations de bonnes pratiques (RBP) en matière de citoyenneté peuvent être développées méthodiquement pour aider les opérateurs et les usagers des services publics et privés à rechercher les actions les plus appropriés dans des contraintes données.

Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l'état de l'art et des données de la science propres à répondre au besoin d'information des citoyens et à un concours amélioré de tous aux buts poursuivis.

Les pouvoirs publics donnent l'exemple de la recherche en matière de RBP dans de nombreux domaines ; santé, sécurité publique, Défense (SGDN), agriculture, etc. et les sources documentaires sont nombreuses.

Un domaine est encore largement négligé ; le rôle de l'Etat dans la vie associative, dans l'organisation de la communication institutionnelle et dans le dialogue entre le citoyen, les élus et les pouvoirs publics.

La question de la protection de l'environnement, de la gestion des ressources naturelles et des pratiques des opérateurs publics et privés est marquée, dans le débat public, par de forts antagonismes accentués par de nombreuses polémiques.

Une évolution vertueuse de l'action de tous en matière de protection de l'environnement peut consister dans la recherche consensuelle de bonnes pratiques par chacun de nous, citoyen, usager, professionnel, fonctionnaire, élu.

La principale cause de désordres constatée par le collectif Seine au sujet de la protection de l'environnement et de la santé publique dans l'opinion publique réside dans le décalage entre les déclarations et les actes, les intentions et la pratique.